Ce 19 Septembre 2015, Nous ouvrons nos portes ! Venez nombreux !!

 
 Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Gwendolyne Jansky
Vampire - Sourde de Sang
Messages : 21
★ Étoiles : 21
Date d'inscription : 27/09/2015


Sous Titre: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Dim 27 Sep - 17:30

Nom Prénom

Je suis un Vampire !

Âge: 531ans  • Sexe: Femme • Sexualité: Bisexuelle •
Rang: Sourde de sang • Métier: dirigeante du cabaret "Red Velvet" •

 


Un peu de moi
Ma sourde de sang ? Je suis une sourde de sang, alors t’es mignon mais t’oublie.
Quant à mon pouvoir ? Et bien pour commencer, je vais te dire ce que chaque vampire s’est faire. Une force considérable, et oui mes chéris si je peux soulever un camion sans soucis, écraser votre cœur sera encore plus facile. Une vitesse qui est juste magnifique ! Franchement, à côté être humain ce serait comment être un escargot. Mes sens sont décuplés, ma vue, mon ouïe, mon odorat … bref vous l’aurez compris mes cinq sens. Une guérison accéléré, la ou vous allez mettre des jours à vous remettre d’une coupure dans mon cas ce sera l’affaire de quelques minutes.

Tout ceci est ce que l’on pourrait appeler les pouvoirs d’un vampire lambda. En ce qui me concerne j’ai quelques petites choses en plus. Mon familier étant le tigre, j’ai quelques avantages comme contrôler un simple tigre ou un tigre-garou.
Oh et n’oublions mon don que je préfère : Le fantasme. La ou des ignobles abrutis vous fera vivre votre pire cauchemar, moi je peux vous faire vivre votre fantasme ou votre plus grand rêve. Vous rêvez de monter en haut de la tour Eiffel ? Vous serez en haut de la tour Eiffel. Mais attention mais lapinous, ce n’est qu’une illusion. Eh oui ce serait bien trop beau pour être vrai !

Un peu plus ?
La belle jeune femme porte un tatouage en bas du dos. Que représente-t-il me demanderez vous ? Eh bien c’est très simple il s’agit d’un tigre. Détrompez-vous elle n’a pas ce tatouage car son familier est le tigre, loin de là, Gwen a toujours eu une préférence pour ces félins. Elle les a toujours trouvés gracieux, d’une beauté renversante et surtout redoutable prédateur. Mais ce n’est pas tout, sur le poignet un autre tatouage représentant un triskèle.

Que dire d’autre ? Elle boîte légèrement, c’est une vieille blessure, inutile de demander comment elle s’est fait ça, elle n’aime pas en parler et à moins que vous fassiez partie de son cercle intime, vous n’avez aucune chance de savoir pourquoi cette vampire boîte.


Moi? J'ai un sale caractère ?!

Aaah moi et mon caractère ! Que dire ? Voila ce que je peux vous dire sur mon caractère par rapport à ce qu’on m’a dit. Je suis une personne très intelligente et j’aime me cultivée, apprendre de nouvelle chose je ne le refuse jamais ! Eh oui on pourrait dire que je suis avide de connaissance. Sans oublier que je suis du genre éloquente, les mots glissent naturellement dans ma bouche. Mais ne vous méprenez pas mes tourtereaux, je ne suis pas le genre de fille plein de pustule avec des petites lunettes rondes. Au contraire ! Je suis une belle femme, et croyez-moi je le sais, j’aime séduire, homme ou femme d’ailleurs, j’aime plaire ! J’entretiens mon corps en faisant régulièrement du sport, je ne pourrais pas m’en passer, et puis il faut bien que je garde une silhouette fine pour faire tomber à mes pieds ses messieurs dames. Sans oublier que je suis une grande blagueuse, j’aime rire et j’aime faire rire, bien qu’un peu cynique.
Parlons un peu de mes défauts maintenant. Je suis du genre possessive, ce qui est à moi et à moi, je le garde et n’essayez même pas d’envisager de me le prendre, je pourrais montrer les crocs. Je suis du genre calculatrice, lorsque je veux quelques choses, je l’obtiens avec un plan parfaitement planifiée. Manipulatrice ? Peut-être un peu.
Oh et croyez-moi, je suis du genre dominante. Ne croyez pas un seul instant que vous pouvez me dominer.

OUAT

Mon histoire débute il y a de cela 531 ans précisément en Angleterre a Londres. Aaah vous auriez du voir le Londres de 1484 ! Ces belles routes pavées, avec ces arbres fleuris, les calèches, ces cafés et théâtres romantiques. Est-ce que cela me manque ? Hum non. Il est vrai que le paysage est à coupée le souffle, mais ma vie d’humaine était certes agréable pendant un temps mais ma vie vampirique avec la nouvelle technologie ainsi que l’évolution des mœurs est tout simplement prodigieuse. Et oui vous ne pensez tout de même pas qu’une femme, aussi belle soit-elle puisse diriger un cabaret dans une grande ville dans ces années là ? Bien sur que non, il ne faut tout de même pas rêver.
A cette époque, il faut savoir que si vous étiez une femme, une belle femme et que vous dirigiez un cabaret vous étiez automatiquement classé comme étant une p**e. Et oui mes mignons, dans ces années là, l’indépendance des femmes se résumé à … rien.

Mais qu’importe, nous n’allons tout de même pas s’éterniser sur ce petit passage inutile de ma vie tout de même ! Poursuivons par la suite de mon histoire qui s’avère être bien plus croustillante qu’on ne pourrait le croire. Mes parents n’eurent qu’un seul enfant. Bien évidement que je parle de moi, vous ne croyez quand même pas que je vais racontez l’histoire du voisin ?
J’étais la plus belle réussite de ma mère. Elle ne cessait de chanter mes louanges quant à ma beauté envoutante. Ma beauté, selon ma mère Élisabeth, me mènerait loin, a rencontrer et épousez des hommes fortunée et à mener la belle vie. Elle avait raison, du moins pour une partie. Quant à mon père ? Il aurait préféré avoir un fils et ne se cacher pas pour me le répéter sans cesse. Mais je ne lui en veux pas, d’une certaine manière cela m’a amenait à être débrouillarde, je n’aurai jamais réussi la suite de ma vie sans cela.

Comme je vous le disais un peu plus tôt, ma mère avait raison sur une partie de mon futur : Rencontrer un homme fortuné et l’épouser. C’est ce que j’ai fais. A mon vingtième anniversaire, je rencontrais l’homme le plus séduisant et parfais qu’il m’est était donnée de voir. Royce était l’homme que toutes les femmes rêvaient d’avoir. Il était beau, élégant, riche, romantique, doux, rien que plonger mon regard dans ces yeux vert émeraude m’emmenait au 7eme ciel. Royce me demanda ma main au bout de deux mois, cinq mois plus tard nous entamions notre vie commune.
Cette partie était tout ce que j’aurai pu rêver d’avoir, et oui je dis bien cette partie, car ma vie humaine n’a pas était des plus heureuse par la suite.
Tout nouveau tout beau ? C’est une expression qui convient parfaitement à mon mariage. Après deux années de mariage, et une multitude d’essai qui n’était pas pour me déplaire, je n’étais toujours pas tombée enceinte. La pression sociale sur les épaules de mon époux était surement trop douloureux à porter pour ces frêles épaules. Alors c’est sur moi qu’il se déchargeait de son poids. Est-ce qu’il me battait ? C’est précisément ce que je suis en train de vous dire. J’étais infertile, et chaque essai non concluant se soldait irrémédiablement par une gifle et autre blessures bien cachait. Les bleus étaient facilement dissimulable, quant aux blessures ? Il suffisait de trouver une bonne excuse et qui pouvait douter de la parole d’un homme comme Royce ? Personne ne m’aurait cru même si j’avais dit la vérité, je n’étais qu’une femme et il était un homme les plus affluents de la ville. Que pouvais-je faire ?
Un soir, Royce est rentré du boulot extrêmement énervés. Alors qu’autrefois je me serais empressé de venir le réconforter et d’adoucir sa colère, à ce moment là seul le dégout et une colère grandissante envers lui n me laisser de glace. Je n’étais toujours pas enceinte, et ça il ne l’a pas supporté. Les coups de poings, les coups de pieds, les coups de ceintures sur mon corps nu pleuvait. Combien de coups je subissais ce soir là ? Je n’en ai pas la moindre idée, une centaine peut-être ? Plus ? Combien de temps cela à durer ? Aucune idée, cela m’avait semblé une éternité. Ce soir là je cru  ma dernière venu. Les coups pleuvaient si forts, si intense, que j’en vain à souhaité mourir. Lorsqu’il en eut finit avec moi, j’eus énormément de mal à me rhabiller, même mes sous-vêtements étaient une torture. Quoi vous croyez que j’avais le droit de garder mes sous-vêtements dans ces moments là ? Bien sur que non. Mon cher mari avait pour habitude de me battre puis de me baisé puis de me battre à nouveau et de m’affliger divers sévices sexuelles. C’était devenu un rituel pour lui. Il ne pouvait plus envisagé de me faire l’amour simplement, avec amour, non c’était de la baise brutale suivie de coups.
Cette nuit là il me cassa le genou. Jamais je ne pus guérir de cette blessure même avec ma transformation en vampire.

Le temps passait, et le schéma se répétait inlassablement, à la fin, il prenait plaisir à me battre. Je n’en pouvais plus de cette vie, j’avais décidé de partir, qu’importe ce qui pouvait m’arriver ailleurs cela était toujours mieux que ce que je subissais avec lui dans cette ville.
Alors que j’étais prête à m’enfuir de cette ville, de cette vie, je rencontrai un vampire qui ignorait en rien de ce que je subissais ce qu’autrefois j’appelai ma maison. Il me proposa l’éternité en échange, il voulait simplement que je tue celui qui m’avait tant fait souffrir. Je ne comprenais pas ce que ce vampire pouvait trouver dans le fait que je tue mon mari, c’était ma vengeance, non la sienne alors pourquoi vouloir cela ?
Après le long processus de la transformation en vampire, tout mes bleus disparurent ainsi que mes diverses blessures, il n’en resta qu’une : mon genou fracturée. Même vampire je continuai de boîter, il allait me le payer. Une fois en vampire ? D’après vous qu’elle est la première chose que j’ai faite ? Prendre un verre de téquila ? Bien sûr que non. J’ai tuée mon époux, ou plutôt mon ex-époux devrais-je l’appeler. Mais la mort était bien trop douce pour lui, je l’ai fait souffrir comme il m’avait fait souffrir durant toutes ces années. Je l’ai humiliée devant ces patrons, avant de mourir il est tombé au fond du gouffre en perdant tous ce qu’il avait : son travail, sa réputation sa belle gueule.
Alors qu’il n’était qu’une loque dépravée là c’était le bon moment pour le tuer. J’enfonçai ma main dans sa gorge, me frayant un chemin jusqu’à son cœur que je broyais dans ma main. Et j’avais eu ma vengeance, Royce avait tout perdu et un soulagement profond m’envahit lorsque l’homme que j’avais aimé autrefois était mort.

Cruelle ? Non pas spécialement, juste une fois, juste cette fois-là. Ou plutôt juste cette fois-là pour le restant de mess jours. Ma vengeance n’est pas aussi simple et rapide qu’on pourrait le croire. Chaque jours, chaque minutes de passé à vivre est faites pour que je réussisse, que je prenne du plaisir avec homme ou femme peu importe, la joie de vivre, m’amuser faire la fête tout ce que Royce aurait pu détester que je fasse. C’est ainsi que je suis devenue une sourde de sang, c’est une classe vampirique si l’on peut dire, en gros j’ai créé ma propre lignée de vampire et ces messieurs dames ont le même talent que moi : Donner l’illusion du plus beau rêve ou du fantasme chez autrui. Certes c’est une illusion mais quelle douce illusion vous ne croyez pas ?
Je me suis installé à Stanton, en Amérique ou je suis maitresse de la ville. C’était il y a vingt ans que je suis arrivée maintenant mais comme tout le reste je n’ai pas chômé. J’y ai rencontré un adorable were que j’aime charmée, ainsi que le maire de la ville un humain. Nous formons un sacré trio tout les trois et je ne dis pas seulement cela car nous formons à nous trois le Triumvirat, nous nous entendons bien, nous sommes une bonne équipe. Oh et sans oublier, j’ai un métier et oui n’étant plus reliée à un homme par qui je devais passer pour effectuer la moindre de mes actions n’est plus d’actualité. Aujourd’hui je dirige un cabaret le « Red Velvet ».
Ou qu’il soit, je suis sûre que cela lui en bouche un coin à ce bon vieux Royce. Je n’ai pas fini de me venger, je compte réussir dans tout ce que j’entreprends ce sera ma manière à moi de lui démontrer à quel point il était sot.

Oui oui, c’est bon vous pouvez aller au toilette, dormir ou que sais-je encore ? Après cette longue histoire vous avez surement des besoin à assouvir alors allez-y je ne vous retiens pas, j’ai terminé mon histoire. Mais la moral de l’histoire pour terminer en beauté : Ne me faites pas ch**r.



Derrière l'écran!

Âge IRL: 23ans
Comment nous avez vous trouvé ? : Sur PRD
Votre avis sur le forum ? : Sympa et bien détaillé.
Besoin d'un parrain ? : Hum je ne pense pas.
Autre: Nope


Dernière édition par Gwendolyne Jansky le Dim 4 Oct - 16:58, édité 7 fois
avatar
Cassandre Taylor
Myth
Messages : 69
★ Étoiles : 73
Date d'inscription : 18/08/2015


Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Dim 27 Sep - 17:36

Bienvenue officiellement !
N'hésite pas si ruvas des questions, je me ferais un plaisir d'y répondre !




Ma couleur : #993366
avatar
Jayson Conrad
Magis
Messages : 31
★ Étoiles : 36
Date d'inscription : 21/09/2015


Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Lun 28 Sep - 12:20

Bienvenue sur le forum !


avatar
Gwendolyne Jansky
Vampire - Sourde de Sang
Messages : 21
★ Étoiles : 21
Date d'inscription : 27/09/2015


Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Lun 28 Sep - 21:43

Merchi à vous deux. Juste un petit passage pour vous dire que je n'ai pas oublié ma fiche de lien, et comme je le pensais grosse journée aujourd'hui. Je viens juste d'arriver, donc je peux enfin me poser. Donc je ferais ma fiche demain dans la journée.


avatar
Triumvirat
Creating Wonder - Pnj
Messages : 197
★ Étoiles : 376
Date d'inscription : 27/04/2014
Localisation : Stanton

http://black-blood.forumactif.org

Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Mar 29 Sep - 10:39

Bienvenue Gweny ! ♥️  

Ce n'est pas un problème, tu as plusieurs jours pour finir ta fiche ^^ On est très heureux de t'accueillir ici !

Oublie pas de signer le règlement, hn?




avatar
Gwendolyne Jansky
Vampire - Sourde de Sang
Messages : 21
★ Étoiles : 21
Date d'inscription : 27/09/2015


Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Mar 29 Sep - 13:58

Voila, j'ai signé le règlement, et je terminerai ma fiche dans la journée.

Édit : Je ferai mon histoire demain en début de journée. Mais si vous pouviez me dire si ce que j'ai déjà écrit est correct par rapport à ce que vous attendez, cela m'aiderait à savoir si je suis sur la bonne voix.


avatar
Triumvirat
Creating Wonder - Pnj
Messages : 197
★ Étoiles : 376
Date d'inscription : 27/04/2014
Localisation : Stanton

http://black-blood.forumactif.org

Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Mer 30 Sep - 7:00

Héhé ♥️ Oui, pour le moment ça me va ^^ Je sais que ça n'a pas été réellement dit dans la description des pouvoirs, mais je le dis ici. Le pouvoir de Fantasme fait penser au cerveau que ce qu'il voit est la vérité (il se trouve juste que Gwen aime manipuler le coté envieux des gens), donc il est possible de mourir dans un fantasme (le coeur s'arrête simplement).

j'ai modifié la taille de ton gif, il n'était pas à la bonne largeur ~

Restera qu'à trouver un avatar à la bonne taille ^^




avatar
Gwendolyne Jansky
Vampire - Sourde de Sang
Messages : 21
★ Étoiles : 21
Date d'inscription : 27/09/2015


Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Mer 30 Sep - 13:38

D'accord merci pour ces informations, cela m'aidera pour la suite de ma fiche.
Oui j’essaierai de me trouve un vava de la bonne taille !


avatar
Gwendolyne Jansky
Vampire - Sourde de Sang
Messages : 21
★ Étoiles : 21
Date d'inscription : 27/09/2015


Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Dim 4 Oct - 16:59

Désolé du double post et surtout désolé de cette longue attente mais j'ai fini ma fiche de présentation !!! J'espère qu'elle vous plaira, qu'elle n'est pas trop longue !!!!!!!!!


avatar
Triumvirat
Creating Wonder - Pnj
Messages : 197
★ Étoiles : 376
Date d'inscription : 27/04/2014
Localisation : Stanton

http://black-blood.forumactif.org

Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   Dim 4 Oct - 17:49

20 ans à cette époque c'était deja une 'vielle' fille hein xd En général dans les années 1400 c'était plutot 14/15 ans l'age de mariage. C'est comme tu veux ^^

Validée ^^ N'oublie pas d'aller nous signaler ton changement d'avatar ~




Contenu sponsorisé


Sous Titre: Re: Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret   

 
Gwendolyne Jansky, sourde de sang et patronne d'un cabaret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Caniche F Toy âgée, sourde, aveugle va mourrir en fourrièr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Blood ::  :: Se Présenter-